Студопедия

КАТЕГОРИИ:


Архитектура-(3434)Астрономия-(809)Биология-(7483)Биотехнологии-(1457)Военное дело-(14632)Высокие технологии-(1363)География-(913)Геология-(1438)Государство-(451)Демография-(1065)Дом-(47672)Журналистика и СМИ-(912)Изобретательство-(14524)Иностранные языки-(4268)Информатика-(17799)Искусство-(1338)История-(13644)Компьютеры-(11121)Косметика-(55)Кулинария-(373)Культура-(8427)Лингвистика-(374)Литература-(1642)Маркетинг-(23702)Математика-(16968)Машиностроение-(1700)Медицина-(12668)Менеджмент-(24684)Механика-(15423)Науковедение-(506)Образование-(11852)Охрана труда-(3308)Педагогика-(5571)Полиграфия-(1312)Политика-(7869)Право-(5454)Приборостроение-(1369)Программирование-(2801)Производство-(97182)Промышленность-(8706)Психология-(18388)Религия-(3217)Связь-(10668)Сельское хозяйство-(299)Социология-(6455)Спорт-(42831)Строительство-(4793)Торговля-(5050)Транспорт-(2929)Туризм-(1568)Физика-(3942)Философия-(17015)Финансы-(26596)Химия-(22929)Экология-(12095)Экономика-(9961)Электроника-(8441)Электротехника-(4623)Энергетика-(12629)Юриспруденция-(1492)Ядерная техника-(1748)

IV) В тексте для чтения найдите абстрактные существительные во мно- жественном числе. Составьте предложения с этими словами в единственном числе

Читайте также:
  1. F65 Расстройства полового предпочтения
  2. F65 Расстройства полового предпочтения.
  3. F65.6 Множественные расстройства сексуального предпочтения
  4. F65.6 Множественные расстройства сексуального предпочтения.
  5. F81.0 Специфическое расстройство чтения
  6. F81.0 Специфическое расстройство чтения
  7. F81.0 Специфическое расстройство чтения.
  8. Futur simple в условных предложениях
  9. I) Найдитев тексте глаголы в infinitifи объясните их употребление.
  10. I) Объяснитероль слова choseв следующих предложениях (существительное
  11. I. Правила чтения
  12. II) Найдитев тексте и выпишитев две колонки: наречия времении наречия места.




V) Поставьте слова в скобках во множественном числе:Quand (le provin-
cial), au retour de Paris, regagne (sa ville lointaine), il revoit en pensée tous les (détail)
de (son) voyage. — (Quel bon après-midi) passés à flâner dans la ville et ses environs,
que de (vieil hôtel), que de palais avec leurs (portail monumental), (quel beau) musées
célèbres par (leur peinture et leur sculpture)! — Quel (joyeux et brillant carnaval) nous
avons connus autrefois par toute la France! (Celui) de Nice (est) encore bien (vivant). —
La coutume des (festival) de musique se répand de plus en plus; certains sont (un vrai
régal) pour (l'amateur).

VI) Составьте предложения с данными словами во множественном числе:
bonté, méchanceté, gentillesse, attention, négligence.

СЛОВАРЬ

(Словосочетания с глаголом prendre).Объясните значение слово-
сочетаний: Le provincial n'avait jamais pris de train. Avez-vous pris un billet
pour Paris? — L'avion d'Air-France prendra l'air à 8 h 12. — Quand j'aurai fini
mon travail, j'irai prendre l'air un moment. — Le paquebot Liberté a pris la
mer
hier matin pour New York. — II est désagréable d'avoir des chaussures qui
prennent l'eau. — En été, les forêts d'arbres résineux prennent feu parfois. —
Ces bûches sont humides, le feu prend mal. — Avec ce froid, mon frère a pris
un rhume:
il n'était pas assez couvert. — Qu'est-ce que tu prends? Pour moi, ce
sera de la bière; pour mon frère, un vin blanc. — Le malfaiteur a pris la fuite.
— Son père est furieux qu'elle soit en retard: qu'est-ce qu'elle va prendre!
(Разг.)

ТЕКСТ З

Le métro parisien date de 1898. S'il n'est pas le plus élégant ou le
plus confortable, du moins est-il le plus commode, puisque son réseau
couvre toute la surface de la capitale. Pour un prix modique et uniforme, il
offre le moyen d'aller partout dans Paris.

Les tickets se vendent a l'unité ou par carnets de 10 (1ie ou 2e classe),
valables chacun pour un seul voyage. Il y a aussi des cartes hebdomadaires
(aller et retour quotidien) pour les travailleurs.
Un système ingénieux
permet au touriste de composer facilement son itinéraire sur un plan en
couleurs: il presse un bouton, et des points lumineux jalonnent aussitôt le
trajet qu'il suivra dans Paris.
L'accès au quai est commandé par un
portillon qui se ferme automatiquement dès que la "rame" (= le train) entre
dans la station, et qui ne s'ouvre que lorsque la rame a quitté la station.
Ainsi les accidents sont-ils fort rares.




SANS BILLET DANS LE MÉTRO

Gurau1 pénétra distraitement dans le métro, et se retrouva dans un
wagon de première classe. (...) Le contrôleur était devant lui. Gurau
chercha son billet; ne le rencontra pas à la place habituelle (qui était la
poche inférieure droite du gilet); ni ailleurs. (...) Le contrôleur attendait,
son appareil de poinçonnage à la main, la main elle-même en avant du
corps. // affectait une patience déjà un peu narquoise2. (...) "Je vais
revenir... D'ici là, vous mettrez peut-être la main dessus"1.

II avait eu un ton de dérision4 polie, un coup d'œil aux témoins ("on
les connaît ces cocos-là"5); de plus il avait glisse dans son accent
faubourien une sorte de prétention à l'élégance, qui était odieuse. Il
circula dans le wagon, l'espace de deux stations6 faisant sa besogne de
contrôle, tout en surveillant Gurau du coin de l'œil. (...) On entendait
à chaque instant siffler la dernière syllabe de ses «merci», «merci».
Gurau, cessant de chercher, adopta une attitude bourrue et hautaine.

Le contrôleur revint, se planta7 devant lui.

«Je ne le retrouve pas. Je l'ai perdu. Voilà tout. (...)

— Vous n'avez même pas un billet de seconde?

— Il n'est pas question de billet de seconde, fit Gurau cédant
à l'agacement. «J'avais un billet de première, provenant d'un carnet de
première; j'ai dû8 le jeter distraitement. Il n'y a pas de quoi faire tant
d'histoires . (...)

— Vous pouvez me montrer votre carnet de première?» dit le
contrôleur.

Gurau fut un instant interloqué10:

«Mais... non... Je me souviens que c'était le dernier billet du carnet.
Je n'ai donc pas de carnet à vous montrer. J'ai dû tout jeter à la fois...

— A quelle station descendez-vous? demanda-t-il.

— A Quatre-Septembre.

— Bien.»

A la station Quatre-Septembre, il revint près de Gurau, lui ouvrit la
porte, descendit avec lui, et, tout en faisant signe, à son collègue du
wagon de queue, de différer' ' le départ du train, il conduisit Gurau, sur
un simple «s'il vous plaît, Monsieur», jusqu'à la cabine du chef de
station. Beaucoup de voyageurs regardaient.(...)
Le contrôleur remit Gurau au chef de station:
«Monsieur a été trouvé sans billet, en première classe.»
Il n'ajouta rien, mais le ton de sa voix, l'accent donné au «sans billet»
— et sans doute ce qu'avait d'exceptionnel sa démarche elle-même —
formaient un commentaire suffisant. Il repartit.


Le train se remit en marche. A travers le vitrage de la cabine, Gurau
apercevait des rangées de têtes de voyageurs, tournées vers lui.

«Je ne comprends pas du tout l'attitude de votre employé, dit-il. Cet
incident est tout à fait ridicule. Ce n'est pas un crime que de perdre12 son
billet. Je lui ai offert aussitôt le paiement de la place. Pourquoi a-t-il
refusé? Pourquoi m'obliger à comparaître ici, et à perdre mon temps?

Il avait parlé vivement, mais sans montrer d'acrimonie13 au chef de la
station lui-même. Au contraire, il semblait plutôt le prendre à témoin
d'un excès de zèle qu'un supérieur raisonnable ne pouvait que14
réprouver. «Il faut pourtant que je prenne votre nom et votre adresse»,
dit le chef avec ennui.

JULES ROMAINS, Les Hommes de Bonne Volonté. Les Pouvoirs.

Примечания:

1. Речь идет об одном из депутатов. 2. Насмешливый, -ая. 3. Разг. Вы его
найдете. 4. Вежливо-издевательский тон. 5. Прост., ирон. этих людей. 6. В то
время, как поезд проходил расстояние между двумя станциями. 7. Разг. Встать
перед кем-либо. 8. Sans doute, je l'ai jeté... 9. Разг. Не из чего раздувать историю.
10 Онемел от удивления или неожиданности. 11. Задержать. 12. Разг. Не
преступление потерять... 13. Раздражение и горечь. 14. Je ne peux que vous blâmer:
я вынужден выразить Вам порицание.

ГРАММАТИКА__________________________

ОПРЕДЕЛЕННЫЙ И НЕОПРЕДЕЛЕННЫЙ АРТИКЛЬ
(L'ARTICLE DÉFINI ET L'ARTICLE INDÉFINI):

Опущение артикля

1. Артикль не используется:

— Перед существительным в сопровождении относительного прила-
гательного:

SON billet; l'espace de DEUX STATIONS ; à CHAQUE INSTANT.

— Перед существительным, обозначающим материал, назначение
предмета, родили вид:

une porte DE FER; un appareil DE POINÇONNAGE; le chef DE STATION; une

cage à POULES.

Обратите внимание на разницу в значениях: la casquette DU CONTRÔ-
LEUR (фуражка контролера, о котором мы говорим) и: une casquette DE
contrôleur (где дополнение приобретает значение качественного
прилагательного).


— Перед обращениемили восклицанием:

camarades, résistez! оrevers! оleçon! (В.Гюго).

В телеграфномстиле: «Reçu COUS, LETTRE suit.»

— При перечислениях:FEMMES, MOINE, vieillards, tout était descendu
(Лафонтен).

— В пословицах и поговорках:VENTRE affamé n'a point d'oreilles.

— В глагольных словосочетаниях:avoir FAIM; se remettre EN
MARCHE; faire SIGNE; prendre à TÉMOIN.

— Перед обстоятельствами с предлогом:en première CLASSE; PAR
ÉGARDE; SANS BILLET; AVEC ENNUI; mourir DE FROID.

2. Неопределенныйартикль часто отсутствуетперед именной
частью
сказуемого:

Gurau était DÉPUTÉ.

Однако артикль сохраняется,если именная часть сказуемого сопро-
вождается качественным прилагательным или эквивалентным ему
выражением:

Gurau était UN DÉPUTÉ DISTRAIT, UN HOMME SANS PRUDANCE;
a также после c'est, c'était,и т.п.:

C'est UN député.

3. Неопределенный артикль часто отсутствует перед приложением:
Un de mes amis, DÉPUTÉ (или: DÉPUTÉ DE PARIS).

УПРАЖНЕНИЯ

I) Объяснитеопушение артикля: — Il est interdit de monter en première classe avec un
billet de seconde. — Gurau fut arrêté pour avoir été trouvé sans billet. — Le contrôleur,
observateur un peu narquois, le surveillait du coin de l'oeil. — Nécessité fait loi. — Pauvreté,
n'est pas vice. — Si jeunesse savait! Si vieillesse pouvait! — О soldats de l'an deux! О guerres!
épopées (V. Hugo). — Adieu, veau, vache, cochon, couvée... (La Fontaine).

II) Составьте глагольные словосочетаниябез артикля с данными глаголами:
perdre, prendre, faire, и существительными (Напр.: prendre place!): — Corps —
feu — garde — patience — fête — courage — injure.

III) Объяснитеразные значения одного и того же слова: La perte de la vue и:
à perte de vue. La faim du loup и: une faim de loup. Le maître de l'hôtel и: le
maître d'hôtel.
Cet homme a de la peine и: c'est un homme de peine. Marcher au
pied de la muraille
и: marcher à pied.

IV) С каждым из данных слов составьтепо два предложения, в одном из
которых это слово будет употреблено с артиклем,а в другом — без артикля,
в составе глагольного словосочетания: Например:

Depuis toujours, la gloire est recherchée des hommes.
Que de femmes se font gloire de leur beauté!

Tête (v. faire) — eau (v. faire) — grâce (v. trouver, faire) — place (v. prendre) —
sommeil (v. avoir).


V) Составьте шесть глагольных словосочетаний с данными существитель-
ными: fortune, mal, misère, ordre, parti, terre и глаголами: avoir, crier, toucher,
prendre, chercher, donner.

VI) Напишитеследующий текст в форме объявления(то есть в телеграфном
стиле): J'ai une automobile à vendre: c'est une 204 Peugeot, dont l'état est presque neuf, qui
est munie d'un grand nombre d'accessoires, et que je céderais à un prix raisonnable.

VII) Напишитеполный текст следующего объявления: Rech. j. h. célib. ou dame pr
représ. Paris ou prov. Gains import, dès prem. sem. Téléph. 073-94-12, mat. av. 10 h.

VIII) Литературный анализ: (а) Составьте план текста «Sans billet dans le
métro»; (б) Изучите подчеркнутые словосочетания.

СЛОВАРЬ

(Словосочетания с глаголом perdre). Объясните значение слово-
сочетаний:
Continuez vos efforts, il ne faut pas perdre courage. — On perd sa
peine à vouloir empêcher un ivrogne de boire: qui a bu boira. —- Tu as perdu ton
temps toute la matinée. Gurau, qui avait perdu son billet, ne perdit pas son sang-
froid. — J'étais encore bien jeune quand j'ai perdu mes parents. — Ne jouons pas,
de peur
de perdre. — Je ne lui prêterai pas un sou: il est perdu de dettes.

ТЕКСТ 4

EN TAXI

«Taxi! Taxi!» — Je n'aurai pas la chance d'en arrêter un... Parbleu,
avec cette maudite pluie, tous sont pris d'assaut... Et celui-là?... Non,
son drapeau est baissé... La nuit, au moins, on aperçoit de loin leur
petite enseigne lumineuse, qui montre qu'ils sont libres, mais, le jour, il
faut avoir le nez dessus pour être fixé. Ah! enfin! «Psstt! Taxi! —
Quelle direction, monsieur? — Le Bois de Boulogne. — Non,
monsieur, je rentre au garage, à Vincennes...»

Patience! un vieux chauffeur (ancien prince russe, bien sûr!) se
range au bord du trottoir. C'est pour vous. Montez. Déclic du petit
drapeau qui s'abaisse. Et, tous les 200 mètres, le chiffre du compteur va
grossir. Ne soyez pas maussade pour autant1: votre chauffeur est un
brave homme qui ne demande qu'à faire un «brin de causette»2. Mais
n'allez pas oublier son pourboire... Si vous donnez moins de 10 pour
100 il bougonne; à 10 p. 100 il remercie; à 15 p. 100 il sourit. A 20 p.
100 vous avez droit à un coup de chapeau, ou au salut militaire.

G. M.

Примечания:

1. Pour cela. 2. Разг. Поболтать. Другое подобное выражение: tailler une
bavette.


ГРАММАТИКА___________________________

АРТИКЛИ (окончание)

Употребление определенного и неопределенного артикля
Определенный артикль

Напомним, что

1 Определенный артикль употребляется с существительным

а) известнымпо контексту, б) обозначающим единственное в своем
роде
и всем известноеявление Примеры

a) Le chauffeur DU TAXI est un brave homme Prenez L'AVENUE des Champs-
Elysées

b) LA NUIT, on aperçoit leur enseigne lumineuse

2 Определенный артикль имеет притяжательное значениеперед су-
ществительным, обозначающим часть тела

Le chauffeur me tend LA MAIN

3 Определенный артикль может употребляться также в значении
"каждый"

Pommes à 200 francs LE KILO

Употребление определенного артикля перед именами
собственными

Географическиеназвания, как правило, употребляются с определен-
ным артиклем LA France, LE Rhône, LES Alpes

Исключение составляют названия некоторых островов Cuba, Chypre,
Madagascar, Formose

Фамилии людейи названия городовупотребляются, как правило,
без артикля Исключение составляют те случаи, когда речь идет о семье
в целом
LES Dupont, или когда данное существительное определено
прилагательным или обстоятельством

le célèbre Pasteur, le Versailles de Louis XIV,
a также если артикль является частью имени собственного

La Haye, La Havane, M Legiand

Неопределенный артикль (L'article indéfini)

Неопределенный артикль обычно употребляется со словом, не встре-
чавшимся ранее в тексте:

J'ai trouvé UN BON CHAUFFEUR

Во множественном численеопределенный артикль обозначает не-
определенное количество и равен по значению местоимению quelques
Le chauffeur vit un homme qui lui faisait
DES SIGNES


Предлог deупотребляется вместо des иun

1) Перед прилагательным во множественном числеи перед autres:
Voici DE BONS CHAUFFEURS — J'en connais DE TRES ADROITS — J'en

connais D'AUTRES

[Однако артикль desсохраняется, если прилагательное входит в состав
сложного слова DUS jeunes gens, DES jeunes filles, DES petits enfants ]

2) В отрицательных предложениях:On n'aperçoit pas DE taxis, pas de
TAXI [Но неопределенный артикль desсохраняется после ce n'est pas, ce
ne sont pas,
и т д Ce n'est pas UN taxi moderne — Ce ne sont pas DES
TAXIS MODERNES ]

УПРАЖНЕНИЯ

I) Объясните употребление определенного артикля: — Le matin, l'air étant
plus vit, il fait meilleur se promener que l'après-midi, — J'ai des chaussures trop petites,
qui me font mal aux pieds — Le Montmartre d aujourd hui est moins pittoresque que le
Montmartre du XIX-е siècle — La crainte du gendarme est le commencement de la
sagesse — Le chat a une nature plus indépendante que le chien — Le taxi arrivait sur
la place de l'Étoile — L'Angleterre est plus peuplée que la France — La Sicile est une
des plus belles îles de la Méditerranée

II) Объясните употребление неопределенного артикля Dans un hall en pente,
il y avait un guichet au long dune rampe Des personnes impatientes attendaient d'y
prendre leur billet, qu elles présenteraient bientôt à un fonctionnaire arme d une pince
— Parmi les 200 000 étrangers de Paris, on compte surtout des Polonais, des Italiens,
des Espagnols, des Russes, des Belges Il y a aussi des Japonais

III) Объясните употребление неопределенного артикля и предлога de
Tu n'as pas daims tu n'as que des camarades — Ces hommes qui se trouvaient
rassemblés, n étaient pas, à mes yeux, des Bretons, ni des Provençaux, m des Normands,
mais, simplement, des Français — Je ne veux pas de complications1 Pas d histoires1

IV) Поставьте словосочетания во множественном числе Un vieux monsieur,
une attaque nocturne, un brave gaiçon, une petite chambre, une cravate noire, une heure
creuse (= où il ne se passe rien), une chaude journée

V) Эссе: chauffeur et client Imaginez que vous arrêtez un taxi — Dialogue avec le
chauffeur, pendant le trajet — Incidents de route, etc

Образец плана:

Вступление Vous êtes pressé (rendez-vous urgent) «Taxi1 — pstt1 Taxi'» Tous

passent, occupés

Раскрытие темы (или основная часть повествования)

1) Enfin, en voici un qui est libre

2) Vos ordres «direction» — «itinéraire »

3) Le chauffeur, bavard, est heureux de faire un «brin de causette»

4) Comment vous voyez piétons et automobilistes, en votre qualité d'homme
transporté et pressé

Заключение Arrivée, pourboire


СЛОВАРЬ

(Семья слов rouler). Объясните значение слов: Enroulez ce film autour
de la bobine. Maintenant,
déroulez-le. — Mon vélo est neuf et bien huilé, il
roule bien. Ce bateau roule par mauvais temps et le roulis est pénible
à suporter.
Préférez-vous le patin à glace ou le patin à roulettes? — Les
machands forains vivent souvent dans des
roulottes, traînées par un cheval ou
par une remorque automobile.
Voici le décorateur de mon appartement qui
arrive avec des
rouleaux de papier à tapisser. Le roulement des autos est
moins désagréable que le bruit des avertisseurs.
Je n 'ai pas suivi le droule-
ment de cette affaire.

ТЕКСТ 5

L'AUTOBUS

Portrait amusant d'un chauffeur d'autobus. Mais n'allez pas en conclure
que l'indiscipline règne dans les transports parisiens...

A cinquante mètres de chez nous, vit M. Bubu; on ne le connaît
guère dans le quartier que sous ce nom. Vous passez devant quatre
bistrots, vous arrivez en face d'un couloir étroit, vous montez tout en
haut: c'est là. L'homme que vous rencontrez sous les combles vaut
l'ascension; à soixante-cinq ans sonnés, il est vif comme un lapin.
Permettez-moi de vous le présenter.

Il y a quelques années, avant qu'il prît sa retraite, Bubu était chef
machiniste à la T.C.R.P.1, ou il a formé des générations de conducteurs,
et non seulement il leur a appris à tenir le volant, mais il leur a donné
des cours de rhétorique2, leur a appris du français, leur a enseigné le
langage fleuri, le vocabulaire si riche, qui leur permet de soutenir sans
défaillance l'une de ces conversations qui ont lieu, d'un bord à l'autre',
lors des incidents de la circulation, et qui sont l'un des charmes de la rue
parisienne. Un de mes amis anglais, professeur de français à Oxford, me
disait, alors que nous assistions à l'une de ces joutes oratoires: «Je vois
qu'il me reste beaucoup de choses à apprendre...»

Bubu m'a conté qu'un jour, un conducteur de camion ayant fait
malignement «queue de poisson»4 devant l'autobus, lui, Bubu, l'a pris en
chasse, cependant que les voyageurs voyaient défiler les stations à la
vitesse des poteaux télégraphiques que l'on regarde par la portière d'un
express. Leur étonnement fut plus vif encore quand ils s'aperçurent
qu'ils roulaient sur un trajet inhabituel. Mais (n'était-ce pas l'essentiel?)


Bubu a fini par coincer le chauffard5 contre un trottoir, et il lui a appris
le code de la circulation avec paroles et musique6...

J'ai demandé: «Et les passagers? — Ils en ont été quittes pour un
détour», m'a répondu Bubu.

Les bons souvenirs ne manquent pas non plus, ni la fantaisie.

C'est ainsi qu'à une tête de ligne, un perroquet, qui appartenait à une
vieille dame, donnait jadis, de sa fenêtre, le signal du départ; aucun
machiniste, digne de ce nom, n'aurait embrayé7 avant d'avoir entendu
l'oiseau crier: «En avant! Partez!» En roulant l'r8, bien entendu. Lorsque
Bubu parle du perroquet, il est aussi ému que s'il s'agissait d'un copain9

de régiment.

Et puis, il y a aussi l'écran10; quand Bubu l'évoque, il devient lyrique.
C'est fou11 ce que la technique peut inventer. Tandis que le candidat
machiniste conduit dans une chambre noire, des images de rues défilent
devant lui, encombrées, il va de soi12, avec des obstacles qui, tout
à coup, se dressent: un enfant descend du trottoir, une voiture s'arrête
brusquement, un monsieur traverse la chaussée en lisant son journal...
Le futur conducteur doit éviter, théoriquement, tout ce qui se présente.
Cela n'est rien, il y a mieux, ou pire. Les examinateurs poussent le
raffinement jusqu'à faire surgir, de temps à autre, une dame (sur l'écran)
en costume de bain...

Depuis, quand je prends le 83 ou le 3613, je regarde avec admiration
le machiniste isolé dans sa cage, calme, observant le monde de haut; il
me semble voir un surhomme. Et je me dis qu'avec un gars14 qui
a surmonté une telle épreuve on pourrait aller au bout du monde, sans
craindre de se casser la figure15.

D'après Marc Bernard. Le Figaro.

Примечания:

1. Старший водитель Компании Общественного Транспорта Парижского
региона (Transports en Commun de la Région Parisienne). T.C.R.P. теперь называется
R.A.T.P. (Régie Autonome des Transports Parisiens). 2. Уроки красноречия (ирон.,
см. далее).
3. От одного автомобиля к другому, между автомобилистами.
4. Опасный трюк: подсечь, резко подать вправо после обгона (проф.). 5. Разг.:
плохой водитель (суффикс -ard придает слову уничижительный оттенок).
6. Жаргон: Соответствующими ситуации словами и тоном (ирон.). 7. Включить
сцепление. 8. Произноси: Parrrrtez!, "катая" согласный "R". 9. Разг. О приятеле,
дружке. 10. Этот экран используется для обучения водителей, которые следят за
ситуацией на дороге и учатся правильно реагировать. 11. Разг. : Это невероятно.
12. Естественно, конечно. 13. Номера автобусных маршрутов. 14. Разг.: = парень
(произносится ). 15. Разг. Быть убитым или тяжелораненым.


ГРАММАТИКА___________________________

ЧА СТИЧНЫЙ АРТИКЛЬ (L'ARTICLE PARTITIF)

Изначально частичный артикль употреблялся лишь для обозначения
части,какого-то неопределенного количества,взятого от чего-то более
общего-

Manger DU POULET, DE L'OMELETTE, DES CONFITURES.

Теперь частичный артикль употребляется гораздо шире:

Il faut avoir DE LA PATIENCE. — Bubu leur a appris DU FRANÇAIS — Faire
DE LA MUSIQUE. — Lire DU MOLIERE.

Предлог "De" употребляется вместо артикля после слов, обозначаю-
щих количество:

Trop DE BRUIT, beaucoup DE BRUIT (HO Tu fais BIEN DU bruit, BIEN DES
gestes. — LA PLUPART DES hommes sont vaniteux)

NB. — Иногда бывает сложно определить, какой артикль нужен в той
или иной ситуации- неопределенный или частичный, однако этот вопрос
не всегда важен,поскольку происхождение этих артиклей, в сущности,
идентично

УПРАЖНЕНИЯ

I) Объясните употребление частичного артикля: Que préférez-vous boire en
mangeant7 Du vin blanc ou du vin rouge7 Du bordeaux ou du bourgogne7 Merci
j'aimerais mieux du Champagne

— Beaucoup de gens occupent leurs loisirs en faisant de la peinture D'autres, en
jouant du piano D'autres encore, en lisant du Victor Hugo ou du Jules Romains

— Pour apprendre de l'anglais ou de l'allemand, le plus sûr est d'aller dans le pays
d'origine

— Pour la santé, il est excellent de faire du sport par exemple, de la course à pied,
du saut en hauteur, de l'alpinisme, de la natation

II) Объясните разницу между смыслом выделенных курсивом существи-
тельных с артиклем и без артикля: Passez-moi le pain — Je veux du pain
L'homme vit de pain — Je me donne beaucoup de peine pour finir mon devoir — Ce
n'est pas la peine de trop travailler — Cette triste nouvelle me fait de la peine — La
mort est la plus terrible des peines

III) Объясните роль предлога de в следующих предложениях: Le train avait
amené tant de voyageurs, qu'en un moment le quai fut noir de monde — II vient chaque
année à Paris une foule d'étrangers — Le cambrioleur s'est sans doute servi dune pince
pour forcer notre porte — De Paris à Versailles, il y a vingt kilomètres — De braves
personnes sont allées prévenir les pompiers — Nous en avons entendu de belles à votre
sujet' — Les réfugiés en ont vu de dures — Faites-moi un peu de piano, voulez-
vous7 — «De la musique, avant toute chose1» (Verlaine )


IV) Эссе: Comparez les avantages (et les inconvénients) que vous offrent, en ville
a) l'automobile particulière; b) l'autobus.
Образец плана:

Вступление difficulté de se déplacer à pied dans les énormes villes d'aujourd'hui
Развитие темы

a) l'automobile particulière

1 Avantages elle permet de choisir l'itinéraire, l'heure, les compagnons

2 Inconvénients les frais (essence, accident possible), où se garer7

b) l'autobus

1 Avantages

2 Inconvénients
Заключение





Дата добавления: 2015-06-28; Просмотров: 154; Нарушение авторских прав?;


Нам важно ваше мнение! Был ли полезен опубликованный материал? Да | Нет



ПОИСК ПО САЙТУ:


Читайте также:



studopedia.su - Студопедия (2013 - 2017) год. Не является автором материалов, а предоставляет студентам возможность бесплатного обучения и использования! Последнее добавление ip: 54.158.248.167
Генерация страницы за: 0.044 сек.